refection de toiture

Réfection de toiture : quel est le bon moment ?

Une réfection de toiture est un projet de bonne envergure. Bien que celle-ci comporte de nombreux avantages, il est important de bien savoir choisir son moment. Après tout, personne ne souhaite lancer des milliers de dollars dans la réparation d’une toiture si ce n’est pas nécessaire.

Mais comment savoir si vous êtes dû pour une réfection de toiture ? Certains problèmes sont assez visibles pour vous forcer à vous poser la question. Malheureusement, les dommages causés par une toiture abîmée peuvent également être difficiles à percevoir au premier coup d’œil.

Afin de vous aider à découvrir si vous devez envisager une réfection de toiture, nos experts ont mis sur pied ce petit guide pratique. Avant de vous lancer dans des rénovations de toiture onéreuses, voici quelques signes qui confirment que vous avez besoin d’une réfection de toiture.

L’inspection, la première étape avant d’envisager une réfection de toiture

La première étape avant d’entreprendre un projet de réfection de toiture est d’en faire l’inspection. Selon CAA Québec, c’est après l’hiver qu’une inspection de toiture s’impose. Rappelez-vous, certains problèmes de toiture ne sont pas toujours faciles à voir. C’est pourquoi nous recommandons toujours de faire appel aux services de professionnels pour faire l’inspection de votre toiture.

De plus, les professionnels de l’industrie ont été formés pour détecter la moindre faille dans votre toiture. Vous pourrez donc dormir tranquille en sachant que votre toiture a été inspectée dans les règles de l’art.

Les éléments clés d’une inspection de toiture 

  • La vérification du grenier : Si vous avez accès à votre grenier, c’est l’endroit idéal où commencer votre inspection. Cherchez des traces d’infiltration d’eau, de moisissure, des coulisses, un taux d’humidité élevé, ou tout autre signe de détérioration possible.
  • L’entretien de vos arbres autour de la toiture. Avez-vous pensé à faire couper des branches à l’automne ? Avez-vous des branches qui touchent à votre toit ? Avoir un toit dégagé est souvent synonyme d’un toit en santé.
  • Une inspection complète de vos joints d’étanchéité, de vos saillies, de vos tours de cheminées, puits de lumières et toute autre installation sur votre toit. S’il y a des signes de détérioration autour de vos joints d’étanchéité, il vous faudra probablement considérer une réfection de toiture.
  • Faire l’inspection de vos bardeaux. Si vous avez des bardeaux abîmés ou qui sont tombés après l’hiver, n’attendez pas pour réparer. Vos bardeaux protègent votre toiture. Un seul bardeau manquant ou abîmé peut engendrer de lourdes conséquences sur votre toiture.
  • Inspection de vos gouttières. Les gouttières sont trop souvent négligées. Et pourtant, elles sont responsables de la redirection de l’eau de pluie. Si elles sont endommagées, les risques d’infiltration d’eau de pluie augmentent, ce qui peut nuire à votre toiture. Inspectez vos gouttières attentivement afin d’éviter de devoir faire une réfection de toiture.
  • Nettoyage de votre toiture. Si votre toiture est couverte de feuilles ou de débris, il est plus difficile pour l’eau de pluie de se rendre jusqu’à la gouttière. De plus, ces débris peuvent également s’accumuler et abîmer votre toiture.

Pour les toits métalliques

Les toitures en métal ne demandent que très peu d’entretien. Même si une toiture en métal est plus difficile à abîmer, pensez toujours à inspecter celle-ci à la fin de l’hiver.

Voici également quelques conseils pour protéger votre toiture métallique afin d’éviter une réfection de toiture :

  • Un bon nettoyage de toiture une fois par année. N’utilisez pas de produits abrasifs sur votre toiture en métal. En cas de saleté extrême, procurez-vous une brosse et un savon doux. S’il y a de la moisissure, une solution de javellisant et de TSP est plus que suffisante pour l’éliminer.
  • Refaire la peinture de votre toiture au minimum tous les 5 ans afin de retarder la corrosion.

Et les toits en élastomères

Il vous faudra faire appel au service d’un professionnel qui vérifiera la densité de vos granules. S’il y a un dénuement à certains endroits, il s’agit d’un signe de vieillissement de votre membrane élastomère.

Des signes plus subtils

Un gonflement de votre facture d’électricité ou de chauffage est un signe que vous pourriez avoir des infiltrations d’air par le toit. Si vous avez une toiture en asphalte, avez-vous remarqué des bulles ou des fendillements ? Le climat québécois est fort en gel et dégel, ce qui peut être difficile pour une toiture en asphalte. Une bonne inspection de votre toiture est donc toujours en ordre, à la fin de l’hiver.

Que faire après l’inspection ?

Si l’inspection de votre toiture ne révèle aucune faille, félicitations ! Vous n’avez pas à envisager une réfection de toiture de sitôt. En revanche, si votre inspection a révélé des failles, vous devrez considérer une réfection de toiture. Certains travaux peuvent être mineurs, mais afin de vous en assurer, faites appel à des professionnels. Votre toiture est un élément important de votre structure, ne la négligez pas.

Si vous avez besoin d’informations supplémentaires sur la réfection de toiture, n’hésitez pas à nous contacter. Un membre expérimenté de notre équipe échangera avec vous avec grand plaisir.

[Total: 1   Average: 5/5]
Comments for this post are closed.