etancheite de toiture

Ce qu’il faut savoir sur l’étanchéité de toiture

Avoir un toit au dessus de sa tête n’est pas qu’une expression. Il s’agit également de la composante vitale d’une habitation qu’il ne faut pas laisser de côté. En effet, garantir l’étanchéité de sa toiture revient à se protéger du vent et des intempéries en tous genres (surcharge de neige, infiltration d’eau, etc…), permet de réguler la température de sa demeure et peut même vous aider à faire des économies d’énergie. Un sacré programme qui peut varier du tout au tout selon le type de toiture, les différents matériaux utilisés pour l’isolation et même la zone géographique du bâtiment.Les deux principaux types de toiture se distinguent en fonction du degré d’inclinaison. On trouve ainsi des toits pentus et des toits plats, comprenant la catégorie particulière des toitures-terrasses.

TOITURES EN PENTE

Dans le cas d’une toiture en pente, inutile de se préoccuper de la pente minimale requise sur chaque toit permettant l’écoulement de l’eau.L’attention des spécialistes se tourne davantage vers l’environnement de la zone de construction pour déterminer comment fixer les tuiles, l’écran sous-toiture et les autres éléments composant le toit. Certaines parties de la toiture méritent quant à elles des mesures spécifiques.Ce sont généralement les endroits qui présentent le plus de risques de perte d’étanchéité. À ce titre, les cheminées, fenêtres et autres irrégularités dans la toiture peuvent ainsi poser problème tout comme le manque de ventilation qui peut provoquer de la condensation.Une fois ces problèmes contournés et l’étanchéité de la toiture opérationnelle il ne reste plus qu’une seule étape, de loin la plus importante, à savoir l’entretien. Pas de secret dans ce domaine, il va falloir mettre la main à la pâte. Le cas des toits en pente n’est pas le plus compliqué à gérer.À moins d’opter pour une toiture végétalisée, toutes mousses, herbes et autres verdures doivent être retirées de la partie recouvrante (les tuiles dans la plupart des cas).Le but est de veiller à ce que les évacuations d’eau ne soient pas encombrées afin de conserver un écoulement optimal de l’eau. La neige étant un problème inévitable au Québec, il convient également déblayer la toiture afin de pas la laisser s’accumuler en trop grande quantité.Enfin, pour conserver l’étanchéité de votre toiture intacte, un simple coup d’œil attentif peut faire toute la différence. Tâchez de repérer d’éventuels déplacements dans votre couverture, en particulier après un événement venteux.

TOITS PLATS

L’étanchéité des toits plats et des-toits terrasses répond quant à elle à des critères bien différents. En plus de l’imperméabilité à l’eau, on attend de ce genre de toiture une résistance accrue, surtout face à une surcharge pondérale.Idem pour sa protection face à une forte chaleur ou au contraire une température glaciale. Comme pour les toits en pentes, les éléments sortant de la toiture peuvent représenter un danger pour son étanchéité. Cependant, ce sont les bords des toits plats, aussi appelés acrotères, qui méritent le plus d’attention.L’entretien consiste ici à vérifier qu’il n’y ait aucune perte d’étanchéité au niveau des joints et du mastic. Toute usure due à une surcharge doit également être rapportée au plus vite.

CONSÉQUENCES D’UNE MAUVAISE ÉTANCHÉITÉ

En cas de perte ou de mauvaise étanchéité, les signaux d’alarme ne tardent pas à se manifester. Une infiltration d’eau est évidemment le phénomène le plus visible (et critique) mais une peinture qui gondole, un bois qui gonfle ou des traces de moisissure sont des signes qui ne trompent pas.Afin d’éviter ce genre de désagrément, Toiture Unix met à votre service son expérience dans de nombreux services d’entretien, de rénovation et d’installation.N’hésitez à nous contacter par téléphone au (514) 416-1246 ou via notre formulaire.pour tout question ou demande de devis.
Comments for this post are closed.