déneiger un toit

Peut-on déneiger un toit soi-même ?

Déneiger un toit de bâtiment résidentiel, commercial ou industriel est une opération indispensable pendant l’hiver pour la pérennité de votre toit, mais aussi pour votre sécurité. Cette tâche n’est pas facile à réaliser et en fonction de la structure de votre toit, vous devez procéder différemment pour déneiger un toit.

Un toit est fait pour protéger votre maison et c’est surement la partie la plus robuste de votre bâtiment, c’est la raison pour laquelle il ne faut pas la négliger. La succession de tempêtes de neige, le verglas et le dégel sont des facteurs qui risquent d’augmenter la surcharge de votre toit et par conséquent, l’affaiblir. Pouvez-vous éviter de faire appel à un professionnel pour cette manipulation, et déneiger soi-même son toit ? Voyons quels sont les risques.

Risques de ne pas déneiger un toit

Risques pour les passants

Ne pas déneiger un toit présente beaucoup de risques. Tout d’abord les personnes circulant autour de votre bâtiment courent un risque de chute de neige. Cela peut paraître innocent, mais la neige peut geler, un morceau gelé peut tomber sur un passant et l’accidenter. Vous serez responsable des dommages et devrez payer les conséquences qui peuvent être très coûteuses.

Risques pour le bâtiment

L’accumulation de poids et de température affaiblit votre toiture. Cet enchainement d’états (eau, neige, verglas) peut aussi avoir des conséquences sur votre bâtiment lui-même. Voici les risques de ne pas déneiger un toit pour un bâtiment :

  • Infiltration d’eau : la neige et la glace sur votre toiture empêchent un bon drainage et cela peut entrainer des infiltrations ou des moisissures.
  • L’affaiblissement et la détérioration du bâtiment : la pression exercée par le poids de la neige, glace et eau affaiblira votre toiture et par conséquent, la structure de ce dernier. À cette étape-là, le seul moyen pour éviter l’effondrement est la réparation de toiture.
  • L’effondrement : À force d’accumulations, votre toit ne peut plus résister et s’écroule emmenant avec lui le plafond et les murs.

Peut-on déneiger un toit soi-même ?

Déneiger un toit n’est pas une mince affaire et un accident arrive facilement. Glissade, ensevelissement sous la neige, fatigue physique : il faut prendre des précautions pour éviter tout accident.

Comment déneiger un toit soi-même ?

Le toit d’un bâtiment est la partie la plus haute. Afin d’éviter les risques de chute, nous vous recommandons d’utiliser un harnais fixé à un point d’ancrage. Votre harnais de sécurité doit respecter les normes si vous souhaitez être protégé. Vous devez ensuite monter sur votre toit à l’aide d’une échelle. Pour cette étape, vous devez impérativement vérifier qu’elle est stable et qu’elle résistera à votre poids. Lorsque vous serez enfin sur votre toit, nous vous conseillons de pousser la neige et non de la soulever, à l’aide d’une pelle à manche long qui vous évitera de vous pencher.

Les risques pour-soi lors d’un déneigement de toiture

Vous pouvez avoir le meilleur matériel qui existe, une erreur d’inattention peut s’avérer très dangereuse. La neige peut s’avérer être très lourde et des problèmes de dos peuvent surgir après avoir déneigé votre toit. Cette manipulation demande beaucoup de forces alors faites attention aux malaises dus à la fatigue. Pour éviter les malaises, n’hésitez pas à faire des pauses. Enfin, des fils électriques sont présents sur votre toit et vous devez absolument tenir vos équipements et machines à une certaine distance.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Vous connaissez maintenant les avantages et inconvénients à déneiger un toit soi-même. Vous pouvez faire des économies, mais une petite erreur peut s’avérer grave. Afin d’éviter tout désagrément, nous vous recommandons donc de faire appel à une équipe de professionnels qui elle, travaillera avec des équipements sécuritaires et performants.

Comments for this post are closed.